Shopping Cart

Raphaël Vibert

Raphaël Vibert

As-tu un mode d’évasion personnelle favori ? 
M'isoler dans un endroit paisible. Se détacher et observer. Capter les petites choses qui se passent, s'imprégner de l'instant et de l'environnement.
A ce moment-là, je ne fais rien, je n'ai pas de carnet, pas de crayon dans la main... je dessine un peu dans ma tête.

 

Je peux regarder un long moment, un vélo dans l'atelier, une maison en ruine dans un village ou un torrent se frayer un chemin dans la montagne...
Je me demande alors comment améliorer cet objet, de quelle façon aménager cet espace, et, dans ce puissant torrent, ou’ construire un moulin pour qu'il tourne à toute vitesse !

 

Quelle exploration créative te procure le plus de plaisir ?

La phase d'exploration justement : des grands gestes, on barre, on entoure, on souligne, on recommence.
Ces croquis, spontanés, sont souvent brouillons, ils foisonnent d'intentions et de raisonnements primaires.

Parfois très graphiques, ils dégagent une énergie affranchie de toutes contraintes.
On tourne le problème dans tous les sens et soudain la solution se profile.
C'est le point de départ, on va raconter une histoire, préciser le récit, développer ses dessins pour présenter ses idées.

Quelles en sont les clés ?


Le plaisir de faire, partager et échanger.
Aujourd'hui, les moyens d'expression graphiques sont multiples et divers, ils évoluent et se complètent.
Comprendre les choses d'un point de vue technique permet de souligner les détails et de préciser l'information. Il faut rester curieux, varier les outils pour affûter son trait.

Quel souvenir en gardes-tu ?


Je me nourris du voyage, des lieux et des rencontres.
Je profite du moment, c'est avec le recul que j'utilise ces émotions.
Ces expériences et ces souvenirs définissent notre sensibilité, ils animent en détails nos compositions.

 

Gardes-tu une place pour le partage ?


Le partage est essentiel, quand on "dessine" c'est une part de nous-même qui s'exprime, il faut la faire exister.
Finalement, quel est ton moyen d’expression préféré ?
Dessiner c'est écrire, échanger, c'est l'origine de tout.


J'aime pouvoir expliquer une idée en la dessinant rapidement, même maladroitement. J'aime aussi mixer les techniques de rendus, transmettre ma vision d’un projet sous différents angles.
L'expression par le collage, la 3D, la peinture, le graf, la BD, l'écriture et la photographie reste une source d'inspiration inépuisable.

 

instagram : @lecrayon.fr

site : www.lecrayon.fr/

Older Post Newer Post