Panier

JULIAN

JULIAN

As-tu un mode d’évasion personnelle favori ?  

 

M’évader et ressentir une certaine liberté comme les oiseaux. Depuis tout petit, mon rêve est de voler, peut-être comme beaucoup d’humain. Du coup j’ai toujours été attiré par les avions et aujourd’hui je suis pilote de drone. Cela permet de m’évader à travers les images que je peux capturer à travers la caméra du drone. Il y a un côté magique à tout cela finalement. Ce côté éphémère parce que je ne pourrais pas rester des heures dans les airs donc il faut profiter de chaque seconde.

 

 

Prendre de la hauteur, se balader avec un appareil photo à la main, flâner, profiter des moments présents.

 

 

Quelle exploration créative te procure le plus de plaisir ?

 

 

 

 

 

L’exploration créative passe aujourd’hui par la photographie, la vidéo et le drone. La photo classique vous permet de figer un instant, cet instant que vous avez pu saisir en gardant les pieds sur terre. Quand je pilote mon drone, je me mets à la place d’un oiseau et j’essaie de ressentir cette liberté et naturellement je capture ces moments pour pouvoir ensuite le partager et le revivre.

 

 

La photo fait partie de moi depuis mes 5 ans et je crois que je n’ai jamais arrêté de contempler la beauté de la nature, je n’ai jamais arrêté d’être émerveillé devant un paysage. Je suis un éternel curieux et il reste tant de chose à explorer.

 

 

 

 

Quelles en sont les clés ?

 

 

 

 

 

Garder son âme d’enfant, garder cet esprit de l’éternel curieux et laissez-vous portez là où vous sentez que vous devez être ! Prendre le temps, vivre moins vite et surtout ressentir la nature, la protéger !

 

 

 

 

Quel souvenir en gardes-tu ?

 

 

 

 

 

Je garde un souvenir précis de chacune de mes photos. Je sais comment, où et pourquoi j’ai pris ces photos. Revenir sur des lieux tout au long de l’année et voir son évolution me fascine. Le drone qui est omniprésent dans ma vue maintenant vous permet de découvrir un lieu, cet endroit familier devient d’un coup un endroit nouveau et tout ça vous crée de nouveaux souvenirs.

 

 

 

 

 

 

Gardes-tu une place pour le partage ?

J’avoue que j’aime être seul quand je pars en escapade quelque part comme un besoin de faire le vide et juste profiter de ce qui m’entoure. Je partage mes photos sur les réseaux pour en faire ensuite profiter un plus grand nombre. Je suis depuis peu instructeur télépilote de drone et je retrouve à ce moment ce partage de connaissances et d’astuces. Alors oui on peut dire que je garde une place pour le partage mais je choisis les moments que je souhaite partager. 

 

 

Finalement, quel est ton moyen d’expression préféré ?

 

 

 

 

 

Indéniablement, la photo est mon moyen d’expression préféré. Un photographe m’a dit quand j’avais 5 ans “n’arrête pas la photo” et je n’ai jamais arrêté depuis. J’aime cette sensation d’attendre le bon moment pour déclencher l’appareil, j’aime ce moment où je prends de la hauteur pour découvrir des lieux insoupçonnés, j’aime partager ces photos. J’aime la vie. 

 

 

 

 

instagram : @julian.brnrdi

                 

Ancienne article Nouvelle article